Quand visiter les îles Marquises ?

11

Outre l’ouverture des mouvements vers la Grèce continentale, la libre circulation vers les îles grecques est particulièrement intéressante compte tenu de la saison touristique.

Selon SKAI, le début commence lundi 11 mai prochain, lorsque les travailleurs des affaires ouvertes et les professeurs suppléants seront autorisés à se rendre dans le pays insulaire soit en bateau, soit en avion. Les employés du secteur privé auront besoin d’un certificat de la part de l’employeur.

A découvrir également : Quelles sont les destinations les moins chères en août ?

Suivantaura lieu le lundi 18 mai, lorsque les travailleurs du secteur du tourisme et les équipages nécessaires peuvent se rendre dans les îles, toujours avec un certificat de l’employeur.

Si tout se passe bien, l’accès aux îles sera gratuit pour tous à partir du 1er juin . Il reste sur la table la possibilité d’autoriser plus tôt, avec une date possible le 25 mai.

A voir aussi : Comment découvrir l'Australie ?

Il est à noter qu’avec des restrictions sur le nombre maximum de passagers, le cabotage sera exploité cette année, tandis que des règles strictes s’appliqueront aux cabines, aux sièges, au refroidissement et auxclimatisation. Lisez ce que prévoit le plan du ministère de la Politique maritime et insulaire.

Qu’est-ce qui s’applique à la Grèce continentale

Comme l’a annoncé aujourd’hui le vice-ministre de la Protection civile Nikos Chardalias, les voyages hors de la préfecture vers la Grèce continentale ouvriront le 18 mai « sans restrictions particulières ».

« Nous comprenons, nous comprenons parfaitement le besoin de nos concitoyens de déménager en dehors de la préfecture de résidence pour diverses raisons. Mais nous les invitons à être patients jusqu’au 18 mai, quand tout se passe.Eh bien, il sera possible de les déplacer sans restrictions particulières et presque toute la Grèce continentale » Un chardalier.

Il est rappelé que jusque-là, le mouvement entre les préfectures de la Grèce continentale est autorisé pour des raisons très spécifiques : restauration, santé et emploi professionnel.

Au cours des quatre derniers jours, il y a eu 414 infractions impliquant des mouvements involontaires similaires.

Source : Protothema.gr