Faut-il imprimer l’ESTA ?

757

L’ESTA est une exemption de visa qui donne droit à une autorisation de voyage aux États-Unis. Signé par 37 pays, ce document électronique aide les ressortissants de certaines nations exemptés de visa à voyager aux États-Unis.

Vous n’aurez qu’à montrer la copie de votre autorisation et de votre passeport à l’aéroport pour pouvoir prendre le vol. Mais est-il vraiment nécessaire d’imprimer l’ESTA ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

A lire en complément : Cinq conseils essentiels pour réserver un voyage par téléphone

Est-ce une obligation d’imprimer l’ESTA pour se rendre aux États-Unis ?

La demande de l’ESTA se fait en ligne via un formulaire ayant la forme d’un questionnaire. Ainsi, le Ministère de la Sécurité Intérieure des États-Unis peut communiquer votre statut à qui de droit, peu importe votre moyen de transport.

Par la faveur des logiciels pointus, il suffira alors aux responsables d’insérer votre passeport afin d’obtenir votre « Statut ». En fait, les informations sur votre autorisation de voyage sont inscrites dans un répertoire informatique.

A voir aussi : Voyager en tant que digital nomad : conseils pratiques pour travailler à distance et gérer les démarches administratives

Ainsi, il n’est pas obligatoire d’imprimer le formulaire ni de se munir de l’ESTA en tout lieu. Généralement, si vous avez déjà le numéro de référence de votre autorisation, cela est largement suffisant. Vous ne courez pas le risque d’être bloqué à l’aéroport (ou au port).

L’impression de l’ESTA est très conseillée

Même si l’impression de l’ESTA n’est pas une obligation, elle est toutefois vivement recommandée. C’est une mesure de sécurité. Évidemment, il peut arriver que la vérification de votre statut au niveau des poste-frontière prenne du temps.

Les problèmes informatiques peuvent également survenir. Tous ces éléments pourraient retarder votre embarquement.

Par ailleurs, la présentation de ce papier en version papier permet d’accéder aux données à vérifier. Elle vous évite aussi les pertes de temps.

Il faut aussi noter que certains moyens de transport peuvent ne pas avoir de logiciels spécialisés, ce qui rend la vérification électronique impossible.

Dans une telle situation, si vous n’avez pas la référence de votre formulaire, il peut arriver que votre embarquement soit refusé.

En ayant l’ESTA à votre disposition, vous évitez les complications pendant vos autres séjours. Car cette autorisation vous aidera à définir durant combien de jours vous avez encore droit de séjourner. En fait, les 90 jours d’autorisation de voyages qu’offre l’ESTA peuvent être cumulés dans le temps.

Avoir une version papier de ce document vous aidera ainsi à justifier que votre ESTA est toujours valide au cas où vous désirez retourner aux États-Unis.

Compte tenu de ces possibles imprévus, il est nécessaire de prendre ses précautions. Après avoir obtenu votre autorisation ESTA et une fois votre document téléchargé, n’hésitez pas à faire son impression. Ce qui est conseillé, c’est d’en imprimer plusieurs exemplaires afin d’éviter sa perte.