5 raisons de pratiquer l’écotourisme en Antarctique

1076

L’écotourisme ou « tourisme vert » est une pratique qui se répand progressivement ces dernières années. Il vise à minimiser l’impact négatif du tourisme de masse sur les écosystèmes locaux. Dans le cadre de votre croisière en Antarctique, pratiquer l’écotourisme vous permettra d’apprécier la faune et la flore tout en sauvegardant leur intégrité écologique.

Préserver l’environnement

Sans conteste, l’Antarctique demeure l’une des régions les plus fascinantes de la planète. Cependant, en dépit du fait qu’elle n’est pas massivement colonisée par l’homme, elle subit néanmoins les revers du tourisme de masse pratiqué depuis des décennies.

Lire également : Qu'est-ce qu'un digital nomad ?

Avec un risque grandissant pour la stabilité des écosystèmes présents d’année en année, pratiquer l’écotourisme vous permettra de contribuer, durant votre passage, de belle manière à la préservation de ce coin de paradis. Pour cela, nous vous invitons à découvrir et à privilégier les croisières qui pratiquent l’écotourisme.

Cette forme de tourisme, plus adaptée aux enjeux climatiques du siècle, limitera votre impact sur l’environnement, grâce à des pratiques durables et écoresponsables. Pratiquer l’écotourisme, c’est donner la possibilité aux générations futures de profiter de la vue sur les magnifiques étendues de glace de l’Antarctique.

A lire également : Imprimer ses photos de voyage : est-ce toujours une bonne idée aujourd’hui ?

Découvrir et protéger une faune unique

Cette région du monde est connue pour abriter une faune exceptionnelle, avec des espèces endémiques telles que :

  • les manchots ;
  • les phoques ;
  • les baleines ;
  • et de nombreux oiseaux de mer.

Pour préserver tout cet écosystème unique et fragile, pratiquer l’écotourisme demeure l’option la plus responsable. C’est réduire l’utilisation en ces lieux des déchets plastiques qui polluent et tuent bien d’espèces animales.

Pratiquer l’écotourisme consiste aussi à respecter, durant votre séjour en croisière en Antarctique, les zones de non-dérangement des animaux. Sachez que la somme de ces bonnes pratiques permettra de préserver durablement la faune unique.

Soutenir la recherche scientifique

Pratiquer une croisière écotouristique peut aussi vous permettre de soutenir la recherche scientifique. En effet, vous devez savoir que l’Antarctique représente l’une des régions du monde les plus importantes pour la recherche scientifique. Cet immense territoire de glaces joue un rôle crucial dans la régulation du climat à l’échelle planétaire.

Effectuer un tourisme vert en Antarctique constituerait un excellent moyen de soutenir la dynamique positive des recherches scientifiques en Antarctique en vous efforçant de préserver l’environnement dans son état d’origine. Pour cela, vous devez suivre religieusement les règles établies pour minimiser votre impact environnemental.

Vous pourrez décider de consacrer quelques jours de votre séjour à offrir de la main-d’œuvre aux programmes de recherche sur place. N’hésitez pas à participer à des projets écotouristiques si l’occasion se présente. Cette expérience vous transformera à coup sûr et fera de vous un ambassadeur de la cause écologique en Antarctique.

Découvrir et faire corps avec une culture unique

L’Antarctique constitue une terre de vie pour certains peuples, bien que les températures s’établissent régulièrement entre -20 et -55 °C. Cette région dominée par la glace abrite en effet de nombreuses populations autochtones. Les Inuits forment notamment l’un de ces peuples mondialement connus et établis en Antarctique depuis des milliers d’années.

C’est aussi en partie pour ces populations que vous pratiquez l’écotourisme. C’est leur donner la chance de vivre durablement au milieu de leur habitat naturel, en adoptant des comportements écoresponsables. C’est par exemple choisir de vivre comme eux, en reprenant spécialement leurs habitudes de consommation.